Les alternatives écologiques pour l’isolation du domicile

Isolation fibre de bois

Des solutions d’isolation traditionnelles problématiques

Que l’on utilise de la laine de verre, de roche, ou encore du polystyrène, les matériaux isolants traditionnellement utilisés présentent tous des inconvénients. Il convient de les prendre en compte avant de vous lancer dans des travaux d’isolation des murs et des combles perdus.

En effet, les rouleaux de laine de verre et la laine de roche sont des matériaux fortement allergènes. Leur utilisation nécessite des précautions en raison des fibres de roche ou de verre. Elles peuvent irriter les mains, yeux, poumons et la peau si l’on ne porte pas de matériel de protection adapté. De plus, ces matériaux ne sont pas réputés pour leur longévité. Ils devront être remplacés aux bout de quelques décennies.

Le polystyrène nécessite quant à lui une étanchéité irréprochable pour une isolation efficace, au risque de favoriser la formation de moisissures. De plus, le polystyrène n’étant pas ignifuge, il dégagera en cas d’incendie une fumée de gaz toxiques

Leurs indéniables performances thermiques et phoniques pour isoler une habitation et sa toiture sont donc malheureusement compensées par des défauts rédhibitoires. Mais quelles sont les alternatives à ces matériaux isolants ?

Les alternatives écologiques pour l’isolation

Afin de pallier défauts des matériaux isolants que nous venons d’évoquer, des alternatives écologiques ont été développées pour une isolation plus sécurisée et durable. Mais qu’est-ce qu’un isolant écologique ? C’est une matériel isolant qui sera constitué de fibres végétales ou animales.

Isolation des comblesLes principales solutions d’isolation écologique sont les suivantes :

  • Le liège
  • La laine de mouton
  • La laine de coton
  • Le lin
  • Le chanvre
  • la ouate de cellulose
  • La laine de bois
  • Les fibres de bois
  • La paille est également un bon isolant naturel.

Les avantages des isolants écologiques

Des solutions durables

Les isolants écologiques sont une durée de vie supérieure aux isolants « classiques » comme la laine de verre ou de roche. Ils s’avèrent ainsi moins coûteux sur le long terme.

Des solutions polyvalentes

Dans de nombreux cas, les isolants écologiques ont l’avantage d’être utilisables pour différents types d’isolations (thermique, acoustique) et de permettre aussi bien l’isolation de toits, combles, murs, planchers ou encore de portes et fenêtres.

Un coût énergétique plus faible

Les matériaux d’isolation écologique étant issus de matières premières renouvelables, elles sont plus simples à recycler et ont donc un cout énergétique plus faible.

Il ne faut pas sous-estimer la place que tiennent les isolants naturels parmi les autres matériaux naturels utilisés dans la construction. Quels sont leurs avantages et sont-ils aussi pratiques qu’on le dit ?

Les avantages pratiques des isolants naturels

On peut d’emblée évoquer le fait que généralement, ils sont coûteux. Les professionnels vendent les plaques au m2 et même les prix les plus bas sur le web font écarquiller les yeux des internautes. Et pourtant, pour une bonne isolation, il faut une bonne épaisseur et le respect du nombre de plaques nécessaires.

Cela est d’autant plus valable pour l’isolation des combles perdus, des toitures et des façades extérieures. Néanmoins, on peut voir les choses sous un angle différent. Les isolants naturels comme le liège expansé ou la fibre de bois sont coûteux, certes, mais ils sont durables et tenaces. Ils sont durables et avec une bonne épaisseur, ils isolent les toitures et façades extérieures tout en résistant aux pires intempéries.

Les panneaux de liège se démarquent particulièrement par leur résistance à l’humidité et aux flammes. Ils sont d’excellents régulateurs de l’atmosphère à l’intérieur de la maison.

La place des isolants naturels dans la construction

Le DIY est surtout fait pour les petites réparations d’appareils électroniques. Pour l’immobilier, ne serait-ce que pour une rénovation de faible ampleur, il est toujours indispensable de recourir aux services de professionnels. Ceux-ci sont à l’écoute des attentes des ménages. Mais ils ne se contentent généralement pas d’écouter.

En fait, ce sont plutôt les particuliers qui écoutent le plus. En effet, les professionnels vont expliquer aux particuliers les travaux nécessaires à réaliser et les matériaux adéquats à utiliser. Dans les faits, de plus en plus de ménages aspirent à des constructions écologiquement propres, mais également durables. Le chêne est de plus en plus utilisé dans le domaine du mobilier et il s’impose pareillement dans le domaine de la construction de bâtiments.

Les panneau de fibres de bois à densité moyenne (MDF : Medium Density Fiberboard) ou haute (HDF : Hight Density Fiberboard ) deviennent omniprésents. Que ce soit pour faire des poutres, des planchers, des supports en tout genre. En ce qui concerne l’isolation intérieure comme extérieure, les panneaux de liège répondent au souci d’allier durabilité et préoccupations écologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*