Comment faire du compost

Compostage

Le compost est obtenu par le compostage de déchets organiques biodégradables (essentiellement d’origine végétale). Le compostage est le processus de transformation des déchets par des micro-organismes en présence d’eau et d’oxygène. Votre jardin produit énormément de résidus : herbe coupée, feuilles mortes, branchages résultant de la taille de la haie ou des arbres. De même la cuisine et les ordures ménagères produisent des déchets compostables.

Or, le compost est très utile pour le jardinage. Plutôt que de jeter vos déchets à la poubelle ou en déchetterie, valorisez les donc !

Qu’est-ce que le compostage ?

Composter, consiste à transformer les déchets organiques du jardin et de la maison en un produit comparable au terreau. C’est la transformation des déchets qui sont progressivement décomposés par l’action de micro-organismes, champignons et vers de terre. Le compost est donc un engrais totalement naturel à utiliser pour le jardin ou les plantes de décoration. Il est aussi écologique en ce sens qu’il permet un recyclage des déchets. Il économise également l’achat d’engrais, souvent de nature chimique.
Les avantages sont multiples :

  • Réduire la quantité de déchets organiques qui seront détruits,
  • Éviter le transport de ceux ci à la déchetterie,
  • Produire un compost 100% naturel,
  • Et enfin, la satisfaction personnelle de travailler au bien de la planète !

Quelles matières composter ?

Vous pouvez utiliser n’importe quelle matière compostable que vous aimez, comme les feuilles, les fruits, les pelures de légumes, etc., mais vous devez respecter un ratio égal de 1:1. Cela signifie que la quantité de matériaux humides et secs doit être égale. Il n’est pas nécessaire d’ajouter des engrais artificiels et des activateurs de décomposition.
Les matières organiques entassées seront dégradées et transformées en humus riche en éléments nutritifs. Ces réactions nécessitent de l’oxygène et de l’humidité. Plus le tas est gros, plus le compostage sera facilité et rapide.

Où faire votre compost ?

Bac à compost

Déchiqueter les matériaux à la plus petite taille possible. Tout d’abord, séparez chaque matériau les uns des autres. Ensuite, à l’aide d’une tondeuse à gazon, déchiqueter les feuilles fraîches et séchées, éplucher les fruits et les légumes, et y déposer le reste des matières compostables. Vous devez les couper en morceaux aussi petits que possible pour faciliter la décomposition.

Creusez un trou pour la fosse à compost. À l’aide d’une pelle, creusez une fosse d’un mètre de profondeur. Puis creusez sur les côtés pour lui donner une surface d’un mètre de large et autant de longueur. Vous avez maintenant un cube d’un mètre cube. Assurez-vous de choisir le coin de votre jardin où la terre est assez molle pour faire du compost. Le sol ne doit pas être poussiéreux ou rocheux et ne doit pas être sujet aux intempéries. Les morceaux de terre érodés diminueront la qualité de votre compost. L’emplacement doit être assez ombragé pour conserver l’humidité. Il peut être utile de « labourer » le bond de la fosse avant de commencer à la remplir afin d’en faciliter l’accès aux micro-organismes.

Comment faire son compost ?

Empilez les matériaux. Verser toutes les matières dans la fosse à compost en les mélangeant tout en veillant à ce qu’elles soient réparties uniformément. Essayez de bien répartir les types de déchets : humides et secs, déchets verts et déchets bruns (morceaux de branchages, cartons…).

Verser de l’eau dans les matériaux. À l’aide d’un boyau d’arrosage, arrosez bien les matériaux avec de l’eau. Cela facilitera le processus de décomposition. Veillez à verser le volume d’eau approprié dans le mélange, car votre but est de le rendre complètement humide. Verser de l’eau dans la fosse deux fois par semaine, pendant environ un mois. Au bout d’un mois, l’humidité n’est plus un problème, il suffit donc de verser de l’eau une fois par semaine. Couvrir la fosse d’une bâche est utile pour éviter une évaporation trop rapide.

Remuer périodiquement le produit jusqu’à ce que la décomposition soit complète. Le processus de décomposition sera long. Pour le rendre plus rapide, remuer le produit tous les matins. Vous devez introduire de l’oxygène dans le compost pour faciliter les changements chimiques. Ce n’est pas un travail laborieux et vous pouvez vous contenter de quelques minutes à chaque fois. Répétez le processus de mélange et d’arrosage jusqu’à l’obtention d’un sol semi-humide et noir profond. Vous savez que la décomposition complète a eu lieu lorsque le sol n’émet plus de mauvaises odeurs et que les matières compostables se sont totalement intégrées au sol.

Comment utiliser le compost ?

Compost

Lorsque vous avez obtenu les résultats souhaités, votre compost est maintenant prêt à l’emploi. Rassemblez le compost et placez-le dans un endroit séparé. Vous pouvez alors commencer à faire un autre jeu de compost.

Pour utiliser du compost, placez environ 5 tasses du matériau dans chaque pot. Si vous êtes dans le jardinage parcellaire, vous pouvez épandre du compost sur les parcelles. Plus vous en mettrez dans les parcelles, plus vos cultures seront saines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*