Comment moderniser son installation électrique

Tableau de distribution électrique

Quelques conseils pratiques pour procéder à la rénovation d’une installation électrique, et en particulier le tableau électrique.

Le tableau électrique c’est quoi précisément ?

Le panneau électrique est le cœur du système électrique de votre maison. Il distribue l’électricité dans toute la maison. Mais, il est trop souvent négligé jusqu’à ce que des problèmes surviennent.

Le tableau électrique (également appelé disjoncteur ou tableau de distribution) est un élément essentiel du système d’alimentation électrique de votre domicile. Il divise l’alimentation en circuits secondaires, tout en fournissant dans un boîtier un fusible ou un disjoncteur de protection pour chaque circuit. Un interrupteur principal est également incorporé.

La différence entre disjoncteurs et fusibles

Comme mentionné ci-dessus, les disjoncteurs sont une version plus moderne des fusibles. Les deux fonctionnent selon le même principe, à savoir que lorsque le courant dans un circuit devient trop élevé, ils interrompent le circuit et empêchent l’électricité de circuler. Cela constitue un élément de sécurité majeur dans une maison.

La principale différence entre un fusible et un disjoncteur est que les fusibles sont à usage unique. Ils fonctionnent en fondant lorsque le courant est trop élevé. Non seulement le remplacement d’un fusible nécessite un effort supplémentaire par rapport à la réinitialisation d’un disjoncteur, mais certains fusibles peuvent également présenter un risque d’incendie. Aujourd’hui, les constructeurs n’installent plus de boîtes à fusibles dans les habitations.

Si vous avez une boîte à fusibles chez vous, il est faut envisager une mise à niveau. Non seulement les boîtes à fusibles créent des problèmes de sécurité supplémentaires, mais elles peuvent aussi être une raison pour laquelle les compagnies d’assurance habitation refusent de couvrir votre maison (ou de vous rembourser si vous êtes couvert).

Quand faut-il changer ou mettre à jour le tableau électrique ?

S’il donne des signes de faiblesse

Vous ne regardez probablement votre panneau électrique que lorsqu’un disjoncteur se déclenche. Mais, des lumières vacillantes, des prises qui ne fonctionnent pas, des pannes ou un panneau trop ancien sont des signes de problème à venir. Il est temps d’appeler un électricien. Il est également possible que vous ayez besoin de davantage de courant. Le fait est qu’un panneau électrique n’est pas été conçu pour durer éternellement, surtout avec nos demandes croissantes d’électricité.

Vous devez vérifier régulièrement votre panneau électrique, même si vous n’avez pas besoin d’effectuer de réparations. En particulier, vous devez vérifier l’absence de signes de rouille ou de brûlure, qui indiquent tous deux des dommages sous-jacents au système. L’entretien du panneau électrique doit donc faire partie de votre routine habituelle. Dans certaines situations, il vous faudra mettre à niveau votre panneau électrique pour qu’il soit plus performant.

Un câblage défectueux

Lorsqu’il s’agit d’électricité et de câblage dans une habitation, la sécurité est primordiale. Un câblage défectueux est l’une des principales causes d’incendie dans les foyers domestiques. Et plus le câblage est ancien, plus il est susceptible d’être défectueux. Si vous rencontrez l’un des problèmes suivants dans votre maison, il y a de fortes chances que cela soit dû à un défaut du câblage :

  • Lumières clignotantes ou autres appareils fonctionnant mal
  • De petites décharges électriques au contact des appareils
  • Une odeur de brûlé
  • Des traces de brûlures ou d’étincelles sur les prises de courant
  • La chaleur autour du panneau électrique

Faire inspecter régulièrement votre panneau électrique par un professionnel permettra de détecter tout problème.

Si vous avez besoin de moderniser votre installation électrique

Panneau électriqueLes maisons anciennes n’ont pas été construites pour répondre à l’appétit croissant d’énergie d’aujourd’hui. L’augmentation de la demande est le motif le plus fréquent de remplacement du panneau électrique. Il y a cinquante ans, une maison moyenne avait un branchement de 100 ampères ; aujourd’hui, la plupart ont un branchement de 200 ampères.

En règle générale, les panneaux électriques doivent être remplacés tous les 25 à 40 ans. Si votre maison a cet âge, il est probable que vous deviez le moderniser. Cependant, il existe d’autres signes importants à surveiller qui vous indiqueront quand votre système existant devient obsolète.

L’une des principales raisons de la modernisation d’un panneau électrique est qu’il n’a tout simplement pas la capacité de supporter les appareils modernes. Si vous avez l’intention d’installer un nouvel appareil important dans votre maison (une climatisation par exemple), votre panneau électrique existant peut se révéler insuffisant.

Les précautions élémentaires pour remplacer un tableau électrique

Même si vous connaissez raisonnablement bien les disjoncteurs et les fusibles, le fait de disposer de toutes les informations nécessaires peut vous éviter d’obtenir un panneau inadéquat et de vous retrouver avec un risque d’incendie majeur. Vous devez vous assurer que le panneau électrique que vous installez corresponde à vos besoins en énergie.

Faire appel à un professionnel !

Bien que vous puissiez être utile, le remplacement d’un panneau électrique nécessite l’intervention d’un électricien certifié. Il y a tout simplement trop de choses qui peuvent, et qui souvent se passent mal. Des choses qui pourraient mettre en danger la sécurité de votre maison et de votre famille. Par exemple, si les ouvertures de votre panneau électrique ne sont pas correctement scellées, des étincelles ou un incendie à l’intérieur du panneau peuvent facilement se propager dans toute la maison.
Pourriez-vous économiser quelques euros en le faisant vous-même ? Peut-être. Pourriez-vous faire une erreur qui pourrait mettre le feu à votre maison ? Peut-être. Dans l’ensemble, le risque n’en vaut tout simplement pas la peine.
En faisant remplacer par un électricien qualifié un panneau électrique endommagé ou obsolète, vous rendez votre maison plus sûre.

Puis-je le faire moi-même ?

Étant donné que la majeure partie des coûts liés à l’amélioration d’un panneau électrique sont des coûts de main-d’œuvre, il est tentant de chercher à réduire les coûts en faisant le travail soi-même. Il est certain que cela peut être extrêmement dangereux si vous n’êtes pas familiarisé avec le câblage électrique. Il est donc préférable de confier ce genre de travail à un professionnel qualifié.

Cependant, si vous avez l’intention de faire le travail vous-même, il existe des moyens de le faire. L’une des choses les plus importantes à retenir est que même lorsque vous débranchez le disjoncteur principal, certaines parties du panneau électrique restent toujours sous tension. Si vous ne le saviez pas, vous ne pouvez pas entreprendre ce travail en toute sécurité sans l’aide d’un professionnel. Il ne vaut tout simplement pas la peine de prendre le risque de se blesser gravement ou de mourir afin d’économiser sur les frais de main-d’œuvre !

Quelques conseils pour remplacer votre installation électrique

  • Déterminez vos besoins en matière de chauffage, mais aussi d’eau chaude. Listez tous les appareils électriques que vous utilisez afin d’évaluer votre consommation électrique. Celle-ci sera bien moins importante si vous vous chauffez au gaz.
  • N’omettez pas de réaliser un plan : celui-ci vous permettra de placer tous les éléments. Prises, radiateurs, plafonniers : tout doit être défini par avance.
  • Choisissez votre type de pose : apparente ou encastrée. Attention, prévoyez qu’encastrer toute votre installation électrique risque de vous demander beaucoup plus de temps. Le résultat sera cependant beaucoup plus esthétique.
  • Tracez l’emplacement de vos boîtiers sur le mur afin de déterminer vos futurs travaux.
  • Coupez l’électricité partout dans la maison.
    • La première étape consiste à fermer le disjoncteur principal pour couper l’électricité au panneau électrique. Vous devrez peut-être demander à la compagnie d’électricité de couper les câbles électriques de votre domicile. Encore une fois, si vous n’êtes pas en mesure de le faire ou si vous n’êtes pas à l’aise avec la situation, arrêtez et engagez un professionnel pour faire le travail.
      Vous aurez besoin d’une lampe de poche à portée de main, car le fait de couper le disjoncteur principal supprimera les lumières dans l’habitation. Installez la lampe de poche de manière à pouvoir travailler sans avoir à la tenir. Ou utilisez une lampe frontale. Vous aurez ainsi les deux mains libres.
      Vous aurez également besoin d’un tournevis et de ruban adhésif de couleur (pour étiqueter les fils). L’ensemble du processus sera beaucoup plus facile si vous avez quelqu’un pour vous aider.
  • Après vous être assuré que le disjoncteur a été coupé, retirez le panneau extérieur. Lorsque vous dévissez le panneau, tenez-le pour vous assurer qu’il ne tombe pas. Retirez-le avec précaution pour éviter de toucher les fils en dessous.
    Ne touchez pas les fils qui entrent dans le panneau par le haut. Ils sont sous tension et ils relient le panneau au réseau électrique.
    Veillez à ne pas les toucher avec le tournevis ou tout autre outil. Placez le panneau et les vis sur le côté. Gardez les vis avec le panneau.
  • Avant d’enlever les fils, étiquetez chacun d’entre eux afin de faciliter l’ajout du nouveau panneau. Là encore, soyez prudent avec les fils sous tension, même si vous pensez que le courant a été coupé.
    Retirez les disjoncteurs ou les fusibles individuels du panneau. Mettez-les sur le côté. Ensuite, retirez la ligne de terre.
    Enfin, une fois que vous avez suivi toutes ces étapes, retirez le disjoncteur principal. Ce fil est toujours sous tension, faites donc preuve d’une extrême prudence.
  • Installation apparente ou encastrée, il vous faut ensuite poser les moulures et les plinthes (pose apparente) et tracer vos saignées. Il vous faudra également rainurer les saignées, passer les fils dans des gaines et les installer.
  • Lors de vos finitions, prenez soin de bien fixer vos fils s’ils sont à l’extérieur et de bien reboucher vos saignées : vous ne voulez pas que votre installation électrique devienne un élément disgracieux.
  • Faites de la place dans le nouveau panneau pour les disjoncteurs. Ensuite, connectez les fils.
    Vous pourrez alors fixer le nouveau panneau au mur. Une fois la structure en place, vous pouvez attacher des fils individuels à des disjoncteurs individuels et les insérer dans le panneau. Étiquetez chaque disjoncteur avec le bon circuit de la maison. Cela vous facilitera la tâche en cas de problèmes futurs.
  • Effectuez des tests afin de vous assurer que toutes vos prises fonctionnent et qu’aucun boitier n’est en surtension. C’est le moment de vérifier que vos branchements ne font pas sauter les plombs.
  • Il n’est pas inutile de resserrer périodiquement les connectiques de votre tableau électrique.

Conclusion

Toute maison moderne fonctionne à l’électricité. De plus en plus, notre demande d’électricité et le nombre d’appareils que nous utilisons mettent à rude épreuve l’infrastructure électrique. Si votre maison est équipée d’un panneau électrique vieux de plus de 20 ans, il est temps de le moderniser. Si le fonctionnement est défectueux ou si le système existant semble dangereux, une mise à niveau est indispensable.

Bien que la modernisation de votre panneau électrique puisse entraîner une facture importante, elle est bien inférieure au coût résultant d’un incendie d’origine électrique. Si vous pouvez vous permettre la dépense, faites intervenir un électricien professionnel. Cela vous évitera tout danger pour vous-même et vous donnera la tranquillité d’esprit d’un travail bien fait.

Et enfin, quelle que soit la pièce de votre maison concernée par l’installation électrique, respectez toujours la norme NF C15-100.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*