Les modèles de compresseurs silencieux sont-ils efficaces ?

compresseurs silencieux

Fan de bricolage, réalisez-vous vous-même les petits travaux à la maison ? Inutile de vous encombrer avec des dizaines d’outils. Un compresseur à lui seul suffit pour différentes tâches : décapage, peinture, etc.

Face aux nombreuses offres sur le marché, le compresseur silencieux gagne depuis quelques années en notoriété. Est-il plus efficace qu’un modèle classique (plus bruyant) ?

À quoi sert un compresseur ?

Un compresseur se définit tel un outil mécanique capable de booster la pression et de réduire le volume d’air. Peindre, décaper, percer ou souffler, il peut remplir le rôle de plusieurs équipements à la fois.

Le marché propose aujourd’hui des modèles variés, dont les compresseurs silencieux. Le principe de fonctionnement reste le même, mais comme l’indique le nom, cette fois, vous vous épargnez les bruits désagréables lors de vos travaux.

N’hésitez pas à retrouver ici les avis laissés par les bricoleurs concernant l’usage d’un compresseur silencieux et sans entretien. Informez-vous en même temps des meilleures offres à ne pas rater sur le marché !

Pour quelle raison choisir un compresseur silencieux ?

compresseurEn industrie ou en artisanat, les compresseurs prennent aujourd’hui une place importante. Peu chers, peu encombrants et légers, de plus en plus de professionnels les privilégient aux autres outils indispensables en bricolage. Néanmoins, dès que la machine se met en marche, elle engendre des bruits dérangeants non seulement pour l’utilisateur, mais aussi pour les voisins. C’est pourquoi les modèles silencieux qui produisent un air comprimé propre, simples à manier, imposant un faible entretien deviennent à la mode.

Durant les travaux, le volume sonore d’un compresseur augmente selon la puissance du moteur. Si avec un modèle classique, il atteint 94 décibels, avec un modèle silencieux, il est réduit à 40 décibels. S’adaptant à toute sorte d’intervention, procurez à vous et à votre entourage la tranquillité.

Présentant un bon rapport dépit/capacité, le compresseur silencieux convient tant en gonflage qu’en soufflage. En ce qui concerne la maintenance, puisqu’il fonctionne sans huile, vous limitez vos dépenses dans les réparations et les vidanges. Un simple remplacement des filtres ainsi qu’une purge de la cuve suffisent pour qu’il vous accompagne durant des années.

Même pour nettoyer la paroi de votre douche, vous pouvez vous en servir. Pour économiser, n’hésitez pas à associer avec l’usage de produits naturels dans la cuisine : bicarbonate de soude, vinaigre blanc, citron, etc.

Les critères de choix d’un compresseur silencieux

Bien qu’il garantisse son efficacité sur le long terme, choisissez un compresseur silencieux de qualité à la hauteur de vos attentes. Certains compresseurs ne disposent pas de cuve, donc n’ont pas la capacité de stocker l’air. Tandis que d’autres s’équipent de cuves de 10 L, de 50 L ou même de 100 L. Sélectionnez d’abord en fonction de vos besoins, est-ce pour un usage domestique ou pour un usage professionnel ? Ensuite, référez-vous à ces critères :

Compresseur StanleyLa puissance du moteur : puisque le moteur alimente la tête de compression, il joue un rôle crucial dans la performance de l’appareil. Plus il est puissant, plus la pression augmente.

Le type de tête : ornée par un revêtement en téflon, la tête de compression sans huile n’impose pas de maintenances particulières. Parfaite pour des utilisations occasionnelles. Si vous en nécessitez pour des travaux prolongés, préférez un modèle doté de cylindres « cheminés ». Durable et résistant, il se démarque en plus par sa tête bicylindre. Cette dernière convient si vous songez à fabriquer vous-même votre salon de jardin en palette, une solution qui intéresse les personnes cherchant à agir pour l’écologie.

Les autres équipements : selon chaque intervention, un compresseur silencieux nécessite des équipements complémentaires comme le régulateur de pression, le pressostat, le refroidisseur, le filtre à air ou le manomètre. Informez-vous de cela auprès du vendeur pour prévenir les mauvaises surprises en cas de dépannage urgent.

Comment utiliser un compresseur silencieux ?

Ne mettez pas en marche votre compresseur silencieux au hasard. Suivez quelques étapes pour prévenir les pannes :

  • Allumez la machine et patientez quelques instants jusqu’à ce que la pression arrive au réservoir ;
  • Électrique ou à batterie, mettez l’interrupteur en marche ;
  • Mesurez la pression à l’aide d’un manomètre.

Nettoyez fréquemment l’intérieur de votre compresseur silencieux, toutes les 50 heures environ. Munissez-vous pour cela d’un pulvérisateur d’air et placez à côté du filtre pour éliminer les saletés qui s’y incrustent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*