Entretenir votre tondeuse autoportée

Entretenir votre tondeuse autoportée

Comme pour une voiture, le moteur de votre tondeuse autoportée réclame un entretien pour garder sa performance optimale. D’autres parties de la machine ont aussi besoin d’un contrôle régulier avant et après toute utilisation. Ces gestes vous garantissent la longévité de votre tondeuse, qui est un investissement à faire durer.

Pourquoi veiller à l’entretien de votre tondeuse autoportée ?

Et bien, compte tenu de l’investissement important que représente une tondeuse autoportée l’intérêt d’un entretien régulier semble évident. Une tondeuse mal entretenue sera rapidement victime de défaillances et de panne. Et le coût des réparations excédera sans nul doute celui d’un entretien régulier et dans les règles.

Avant utilisation

Pendant toute manipulation de la tondeuse, protégez-vous : portez des gants de sécurité pour éviter tous risques de coupure avec la lame.

De même, avant toute utilisation, vérifiez le carter de coupe : il doit être propre et non cabossé, les tranchants de la lame, bien coupants, vérifiez également la fixation du bac de ramassage ou du déflecteur (dans le cas de tondeuses à éjection latérale ou arrière). Soulevez le capot et nettoyez avec une brosse les débris de tonte d’herbe coupée ou de broussaille coincés dedans.

La lame

Tondeuse autoportéeC’est bien entendu la partie essentielle des tondeuses autoportées. C’est elle qui coupe l’herbe, à la hauteur de coupe souhaitée. Sa taille détermine la largeur de coupe de votre tondeuse à gazon.

Que faire si la lame est émoussée, a perdu de son tranchant et a besoin d’être affûtée ? Évitez de réaliser vous-même cette opération, car elle comporte des risques. Elle ne peut être effectuée efficacement que par un professionnel.

Un constructeur agréé par le fabricant de votre tondeuse à gazon autoportée saura affûter la lame avec du matériel adapté et toutes les précautions nécessaires. De même, si votre lame est cassée, usée et qu’elle doit être changée, adressez-vous à un professionnel équipé.

Le moteur

En ce qui concerne le moteur, faites le plein du réservoir d’essence au besoin et remplissez le réservoir d’huile jusqu’à son niveau maximum. Réalisez la vidange du moteur après les cinq premières heures d’utilisation. Les vidanges suivantes se font toutes les vingt-cinq heures d’utilisation, ou au moins une fois par an. De même, contrôlez une fois par an la bougie d’allumage et changez-la tous les deux ans.

Le filtre à air sera probablement sale. Ôtez le filtre et remplacez-le par un neuf. Vérifiez la courroie : elle finit par s’user ou se détendre. Vérifiez donc sa tension. Votre revendeur peut vous procurer les courroies de rechange nécessaires. Elles sont faciles à installer.

Vérifiez les bougies. Elles finissent par s’encrasser et les dépôts de combustion nuisent à la formation des étincelles. Il n’est pas toujours nécessaire de remplacer la bougie. Souvent un nettoyage avec une brosse métallique suffit.

Après l’utilisation de votre tracteur tondeuse

Pensez bien à nettoyer votre tondeuse. Retirez les herbes coupées qui se sont accumulées un peu partout. Nettoyez la tondeuse au jet d’eau et avec une éponge. Si vous utilisez un nettoyeur haute pression type Karcher, faites attention à ne pas diriger le jet trop prés : la pression peut endommager les composants.

Après utilisation, coupez le moteur, mettez la manette de gaz sur Stop, débranchez le fil de la bougie, fermez le robinet d’essence. Enfin, nettoyez le bac de ramassage ainsi que le carter. Pour éviter que le carburant restant stagne et forme des dépôts, il peut être utile de le vidanger.

Débranchez la batterie. Car elle se videra peu à peu si la tondeuse reste trop longtemps inutilisée.

En hiver

L’hiver est la saison durant laquelle vous n’allez pas utiliser votre tondeuse thermique. Il est important de bien préparer sa machine à son stockage. Videz bien le réservoir d’essence, et entreposez la tondeuse dans un endroit sec, tempéré et aéré. Vous pouvez profiter de l’hiver pour graisser les axes de roues, contrôler la bougie d’allumage. N’oubliez pas de débrancher la batterie, elle durera plus longtemps si elle ne se décharge pas toute seule inutilement pendant ces mois d’inactivité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*