Entretien de la piscine pendant l’hiver : L’hivernage

Entretien de la piscine pendant l'hiver

Un moment de baignade dans une piscine est une excellente façon de se détendre, surtout pendant les périodes de fortes chaleurs. Cependant, pour le bien-être des utilisateurs, il est impératif de prêter attention à l’entretien de votre piscine. En effet, l’hiver est la période au cours de laquelle ce bassin de natation accumule beaucoup de microbes. Voici comment entretenir votre piscine en hiver.

Défaut d’entretien de la piscine : les risques

En hiver, pendant qu’il pleut régulièrement, de nombreuses personnes ont tendance à négliger l’entretien de leur piscine. Les déchets s’entassent donc pendant un moment ce qui favorise la prolifération des microbes. Dans une eau de piscine mal entretenue, on retrouve principalement trois types de nuisibles :

  • les virus,
  • les bactéries et
  • les champignons.

Robot de nettoyage de piscineSi les champignons sont assez faciles à traiter, ce n’est pas le cas pour une contamination bactérienne. Cette dernière peut engendrer de graves conséquences. Les bactéries et les parasites contenus dans l’eau se mélangent à l’urine et à la transpiration, ce qui peut donner un cocktail très peu recommandable. Lorsque le mélange est avalé par erreur, il est possible de contracter des infections intestinales comme la nausée, diarrhée, déshydratation, crampes, etc.

Enfin, parmi les virus que peut contenir une eau de piscine mal entretenue, on retrouve les HPV (papillomavirus humains). Ils font partie d’une famille de virus très graves, capables de provoquer une panoplie de maladies comme le cancer ou encore des verrues génitales.

Comment entretenir la piscine en hiver

Il existe différentes techniques pour entretenir votre piscine en hiver.

Hivernage actif : piscine en marche

Il s’agit d’une stratégie d’entretien consistant à laisser la filtration tourner, mais à un rythme relativement faible. Cela permet par la suite d’effectuer avec facilité et rapidité la remise en route. Si vous vivez dans une région où, pendant l’hiver, la température n’est pas extrêmement basse, cette technique peut fonctionner avec votre piscine.

Pour l’appliquer, vous devez procéder par étapes. Commencez par nettoyer le fond, ensuite les parois et enfin la surface de votre piscine. Procédez à la programmation de la filtration qui ne doit fonctionner que pendant trois heures par jour. Pour finir, un entretien régulier s’impose (nettoyage, désinfectant, pH, brassage de l’eau).

Hivernage passif : piscine à l’arrêt

Robot nettoyeur de piscineL’hivernage passif représente la meilleure solution pour une piscine se trouvant au sein d’une région très froide. Car il y a de fortes chances que le bloc filtration soit pris par le gel. Avec cette méthode, la filtration est totalement coupée durant tout l’hiver. Pour appliquer cette technique, vous devez :

  • effectuer le nettoyage de la piscine en utilisant un robot et une épuisette.
  • traiter l’eau, et si nécessaire, ajuster le pH avant d’effectuer une filtration de l’eau pendant 24 heures.
  • réduire le niveau d’eau.
  • arrêter la filtration puis faire une vidange complète du circuit.
  • verser dans l’eau un produit d’hivernage.
  • procéder à l’installation des équipements d’hivernage comme le flotteur, le ballon d’hivernage, les bouchons, etc.

La vidange empêche l’eau de geler et d’entraîner la dégradation des équipements. Le produit d’hivernage a aussi pour effet d’empêcher le gel. Un algicide s’avère aussi nécessaire pour éviter que des algues se forment. Pour terminer la procédure, couvrez le bassin en vous servant d’une bâche d’hivernage.

Les erreurs à ne pas commettre

Lorsqu’il s’agit de l’hivernage d’une piscine, certaines erreurs sont à éviter.

Hiverner trop tôt ou trop tard

L’hivernage de votre piscine doit impérativement se faire lorsque l’eau présente une température allant de +12 °C à +15 °C. Lorsque la température va au-delà de +15 °C, les risques que votre eau tourne sont forts. Par ailleurs, afin d’éviter les gelées, n’attendez pas trop avant d’effectuer une mise en hivernage. Une fois que la température atteint +12 °C (de manière constante), passez à l’opération.

Effectuer l’hivernage d’une piscine sale

Si vous procédez à l’hivernage d’une piscine sale, vous devrez nécessairement la nettoyer au printemps sans oublier de la mettre en route. En effectuant un nettoyage avant l’hivernage, vous pourrez profiter plus tard d’une meilleure qualité d’eau.

Vider totalement le bassin

Il s’agit d’une grosse erreur de vider totalement l’eau de votre piscine. En effet, le sol émet une certaine pression sur la structure du bassin. Le poids de cette eau qui peut s’élever à plusieurs tonnes oppose donc une résistance à cette pression. En l’absence d’eau, il est possible que la piscine se déforme ou se fissure.

Ne pas mettre les dispositifs antigels

Lorsque vous vivez dans une zone froide, il est d’une importance capitale de recourir aux dispositifs antigels. Par ailleurs, ne commentez pas aussi l’erreur d’installer une bâche à bulles sur votre piscine en hiver. Étant conçue particulièrement pour l’été, la couverture peut rapidement se dégrader en hiver.

Ne pas utiliser une bâche

Pensez à recouvrir la piscine d’une bâche d’hivernage. Ainsi elle ne se remplira par petit à petit de débris végétaux, de poussières, d’insectes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*